Chaque été, nombreuses sont les personnes qui quittent leurs lieux de résidence pour des escapades dans d’autres milieux. À cet effet, les endroits les plus privilégiés pendant la période estivale sont les tropiques réputés pour leur climat très paradisiaque… Cependant, loin des tropiques et en dessous de 11 °C, le pôle Nord arctique est un endroit fantastique qui cache également de grosses surprises. À cet effet, pour le compte de cette année, pourquoi ne pas essayer une escapade dans un cadre qui se révèle être une des régions les moins explorées de la planète ?

Où se trouve le pôle Nord ?

Contrairement à une idée largement répandue, le pôle Nord n’est pas un espace aussi désert que la rumeur veut nous le faire croire. En effet, sur cette immense mer de Glace d’environ 13 millions de Km², on rencontre une variété de peuples, mais également une importante flore et une faune variée. Par ailleurs, quand on parle du pôle Nord, on fait généralement référence à l’arctique (cercle polaire arctique) qui est une région située au-dessus de la latitude 66° 34′ N. Sa principale particularité est que contrairement à l’antarctique qui est un continent, l’arctique est un océan parsemé de nombreux iles, ilots et inlandsis. Et c’est d’ailleurs là que se trouve toute l’attractivité de cette région peu explorée et dont des contrées comme le Groenland, le Svalbard ou Barnéo constituent des destinations privilégiées.

Quels sont les peuples qui vivent au pôle Nord ?

Les Inuits sont à tout point de vue le peuple le plus connu du pôle Nord. Mais, on retrouve également d’autres peuples minoritaires à l’instar des Tchouktches, des Evenks, des Iñupiats, des Nénètses, des Samis ou encore des Yupiks. À ce jour, ce sont environ 4 millions d’autochtones qui vivent dans ce milieu très froid. Leur mode de vie qui mérite attention se caractérise par une prépondérance de la tradition. Néanmoins depuis quelques années, un pas vers la civilisation semble être amorcé notamment du côté des Inuits du Groenland. À cet effet, même si le mode de vie traditionnel demeure vivace, chez les jeunes groenlandais l’américan way of life semble être la norme. Hip-hop, jeans, et même hoverboard tout terrain, etc. ; tout est programmé désormais pour la disparition d’une culture longtemps restée réfractaire au changement.

Quels sont les animaux qu’on retrouve au pôle Nord ?

Malgré une température qui n’excède généralement pas les 11 °C, le pôle Nord est un endroit particulièrement intéressant en matière de faune. Ici, certaines espèces que vous retrouverez sont endémiques à la région arctique et peuvent survivre jusqu’à -80 °C. Ainsi, vous serez émerveillé par une faune constituée :

  • des ours blancs ;
  • des tigres polaires ;
  • des rennes ;
  • des lapins arctiques ;
  • des lièvres arctiques ;
  • des lynx du Canada ;
  • des bœufs musqués ;
  • des harfangs ;
  • etc.

Par ailleurs, on retrouve plusieurs espèces d’oiseaux (plus de 200) au pôle Nord. C’est le cas par exemple de la mouette tridactyle, du faucon pèlerin ou encore de la sterne arctique.

Que peut-on voir d’autre au pôle Nord

Outre une flore constituée de la taïga et de la toundra, le milieu polaire arctique offre de magnifiques spectacles naturels qui valent la peine d’être vécus. L’un des plus intrigants reste le soleil de minuit observable durant la période estivale. En effet, c’est la période au cours de laquelle le soleil ne se couche jamais. Son opposé est la nuit polaire qui a lieu pendant la période hiémale et qui se caractérise par des nuits très longues et/ou le soleil ne se réveille quasiment pas. À cet effet, vous pouvez choisir de voyager en fonction de votre intérêt pour ces deux phénomènes. Par ailleurs, une escapade au pôle Nord offre également l’occasion de découvrir les impacts du réchauffement climatique avec la fonte continue de la banquise. Aussi, les fjords, très nombreux sur la côte nord-norvégienne, à l’ouest de l’Alaska et au sud du Groenland constituent des endroits clés à ne pas rater.

Quelles activités menées au pôle Nord ?

Le pôle Nord est une région propice aux sports de neige comme vous vous en doutez. À cet effet, on y pratique aisément des sports comme le ski ou la randonnée en profitant des nombreux glaciers de la région. Par ailleurs, une visite au pôle Nord est une belle occasion pour s’initier à certaines habitudes locales comme la conduite de traineaux attelés à des chiens ou encore l’art de fabriquer des bivouacs en milieu froid.

Quand et comment partir ?

Il est un peu difficile de définir une période pour se rendre au pôle Nord. En effet, cela dépend beaucoup plus de votre centre d’intérêt. Néanmoins, pour les ennemis du froid, la période de juin, juillet et aout est la plus chaude de la région. La température pouvant aller jusqu’à 18 ° C. À cet effet, comment partir ?

Pour une escapade touristique au pôle Nord, la Norvège, le Canada et la Russie constituent les points de départ courants. Dans les deux premiers cas, l’avion est le moyen de déplacement privilégié. Ainsi, en prenant pour point de départ la Norvège (Oslo), vous devriez réserver un autre vol pour Longyearbyen, le lieu véritable du début de votre aventure polaire. Dans le cas du Canada, le point de départ se situe à Calgary et le plus souvent, c’est un vol charter qui vous amène à Longyearbyen. Dans le cas de la Russie, vous devriez alors prendre un billet d’avion pour Helsinki. Là, un brise-glace vous emmène à Mourmansk en Russie pour la suite de votre trajet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here