Le chamanisme regroupe un ensemble de méditations entre les humains et les esprits. Il est assuré par des chamans en interdépendance avec une communauté. Ce sont des êtres capables d’intercéder auprès des esprits.

Le chamanisme a fait l’objet de nombreuses études scientifiques au cours des siècles passés. Les Occidentaux le trouvent à la fois intrigant, fascinant et suspicieux. Cette pratique présente pourtant des points positifs pour le monde actuel. Découvrez la spiritualité chamanique des peuples nomades !

Ce qu’il faut savoir de la spiritualité chamanique

Dans les sociétés traditionnelles sibériennes, le chamanisme établit un contact entre le monde des vivants et celui des esprits. En réalité, le chamanisme présente un caractère d’universalité du fait de sa présence chez de nombreux peuples. C’est la plus ancienne et la plus pérenne des formes de spiritualité. Elle connait une ascension fulgurante depuis des années. Aujourd’hui, il est plus simple de faire une meilleure découverte du chamanisme sous toutes ses formes.

Les traditions chamaniques participent à une compréhension du monde par des expériences spirituelles et symboliques. D’après des études scientifiques, le chamanisme est une pratique qui implique que le chaman atteigne des états de conscience modifiés. Ils lui permettent de percevoir et d’interagir avec ce qu’il considère comme un monde spirituel. L’objectif du chaman est de canaliser les énergies transcendantes de ce monde dans le but de servir sa communauté.

Le terme chaman serait issu de la tribu Tungus, un peuple de Sibérie. Pour plus d’informations, visitez ce guide culturel de la Sibérie. Il faut noter que le terme « chaman » a beaucoup évolué depuis sa création. Il est aujourd’hui utilisé pour décrire n’importe quelle personne suffisamment sage. Elle a des connaissances ou des pouvoirs mystiques et elle est capable de les transmettre ou d’en faire profiter les autres.

Les chamans : des intermédiaires entre les mondes visibles et invisibles

Le chaman est un intermédiaire entre les mondes visibles et invisibles. Différemment décrits selon les cultures, ils ont tout de même de nombreux points communs. Les mondes invisibles sont généralement classés en trois catégories : le monde d’en bas, celui du milieu et celui d’en haut. Ils sont accessibles par un élargissement de l’état de conscience plus ou moins profond. Il dépend des religions du monde et des pratiques.

Cette pratique spirituelle permet de percevoir par un ou par plusieurs sens les esprits ou les énergies. Les points communs entre le monde visible et le monde invisible sont à la base de la dénomination commune donnée aux praticiens du chamanisme : les chamans. Ce terme est élargi à toute personne des sociétés modernes qui se découvre un don particulier pour percevoir les dimensions du monde invisible.

La spiritualité chamanique dans le monde

Le chamanisme s’est développé dans plusieurs pays du monde. Certains pays ont une histoire particulière avec lui. Entre autres, on distingue :

  • le chamanisme chinois ;
  • le chamanisme coréen ;
  • le chamanisme tibétain ;
  • le chamanisme mexicain ;
  • le chamanisme mongol.

Quel que soit le pays, les principes du chamanisme sont les mêmes. Entre autres, chaque humain est responsable de son état. Toute pratique visant à améliorer l’état d’une personne ne peut aboutir sans son implication. Il est inadmissible qu’une personne mette sa spiritualité de côté pour la confier à un chaman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here